NT

La Bible sur votre téléphone

Bible LSF

"Perles" invite à découvrir la Bible d'une manière systématique en lisant chaque jour un passage de quelques minutes. La Société biblique suisse offre gratuitement cette application pour téléphones portables et autres appareils mobiles sur les plateformes de téléchargement d'Apple, Android et Windows Phone.

Les origines du Nouveau Testament

La passion, la mort et la résurrection de Jésus-Christ constituent le message central du Nouveau Testament.
[© www.allaboutgod.net]

Le premier texte du Nouveau Testament date probablement de l’an 50 de notre ère. Il s’agit de la première lettre de Paul à la communauté de Thessalonique.

Car à la suite de diverses questions et disputes théologiques survenues dans les communautés qu'il a fondées, Paul a écrit à ces dernières pour expliquer les enjeux et les conséquences de son interprétation de l’Evangile. Ces lettres importantes sont les plus anciens écrits du Nouveau Testament.

A la même époque – c’est-à-dire au milieu du 1er siècle – on a également commencé à fixer par écrit la tradition des paroles et des actes de Jésus, ce qui a conduit progressivement à la rédaction des quatre Evangiles. Ainsi, les écrits formant le Nouveau Testament ont été rédigés durant la seconde moitié du 1er siècle.

Pendant tout le 2e siècle, de nombreux textes rédigés au sein des premières communautés chrétiennes ont circulé. Puis, au fur et à mesure que l’Eglise s’organisait, un tri a commencé à être opéré, de façon progressive et non sans débats. Le canon – c’est-à-dire l’ensemble des livres que les Eglises chrétiennes reconnaissent comme inspirés et normatifs – du Nouveau Testament a été quasi définitivement fixé au Concile de Laodicée en 363. Des particularismes perdurèrent néanmoins : par exemple, les chrétiens de Syrie reconnurent longtemps un seul évangile, résultant d’un essai audacieux de fusion des quatre Evangiles.

La liste et l’ordre des vingt-sept livres du Nouveau Testament sont actuellement les mêmes pour toutes les principales Eglises chrétiennes. Ils sont regroupés en trois ensembles :