Bible TILC à Lugano

Lancement officiel la la Bible TILC à Lugano

Culte œcuménique en l'église réformée de Lugano
Table ronde, avec Renzo Petraglio, Otto Rauch, Azzolino Chiappini et Valdo Bertalot.
Azzolino Chiappini et l'évêque Giacomo Grampa.
Valdo Bertalot, Eva Thomi et Paolo Sala (Communauté de travail des Eglises chrétiennes du Tessin).
L'apéritif dans la salle voûtée sous l'église.

Le 26 octobre, lors d’un culte œcuménique célébré en l’église évangélique réformée de Lugano, la Bible TILC a été présentée et remise officiellement, par un geste symbolique, à la population.

Après le Pape François qui a reçu officiellement la révision de la Traduzione interconfessionale in lingua corrente le 29 septembre dernier, c'était au tour des Eglises chrétiennes italophones suisses de célébrer l'événement. 

Initiative de la Société biblique suisse et de la Communauté de travail des Eglises chrétiennes du Tessin, cette cérémonie œcuménique a vu la collaboration active de représentants de toutes les confessions chrétiennes représentées au Tessin (photo du haut, de gauche à droite) : Elisabetta Tisi, Eglise catholique chrétienne ; Efrem Akbas, Eglise orthodoxe syriaque ; Mary Palmesino, Eglise anglicane ; Guirguis Mansour, Eglise copte-orthodoxe ; Tobias Ulbrich, président du conseil Synodal de l'Eglise évangélique réformée du Tessin ; Giacomo Grampa, évêque émérite catholique romain de Lugano ; Eva Thomi, directrice de la Société biblique suisse ; Mihai Mesesan, Eglise roumaine-orthodoxe ; Karl Klimmeck, vice-directeur de la Société biblique suisse ; Lucio Altin, Eglise adventiste du septième jour.

Les quelque 150 personnes qui ont assisté au culte ont ensuite suivi avec attention une table ronde animée par Azzolino Chiappini, recteur de la faculté de théologie de Lugano. Valdo Bertalot, secrétaire général de la Société biblique italienne, a expliqué sur quoi a porté la révision alors qu'Otto Rauch et Renzo Petraglio ont partagé leurs expériences de réviseur, respectivement traducteur de la Bible originale.

Le point de vente de bibles, organisé par la Société biblique suisse dans le foyer de l'église, fut très prisé. Et comme il fallait s'y attendre, la révision de la TILC s'est particulièrement bien vendue.

Enfin l'apéritif, servi dans une jolie salle voûtée sous l'église, a mis un terme convivial à ce bel événement.

Une traduction qui soulève encore l'enthousiasme.

Le succès que la TILC a rencontré étonne encore. Avec son langage contemporain, elle a touché un lectorat qui vit dans un environnement sécularisé et n’est pas habitué au vocabulaire traditionnel des Eglises.

La version révisée a conservé les caractéristiques de la Bible d’origine, première traduction en italien à suivre les directives issues d’un accord sur la traduction biblique entre le Vatican et les Sociétés bibliques. Ses seules sources sont les textes originaux hébreu et grec (dans les versions critiques actualisées). Elle respecte les principes scientifiques fondamentaux reconnus de la traduction. Elle donne la préférence, à chaque fois que c’est possible, à l’équivalence dynamique (qui cherche à rendre le sens accessible au lecteur), plutôt qu’à l’équivalence formelle (qui s’attache à respecter la forme du texte source). Cette manière de procéder a été choisie pour atteindre l’objectif premier : offrir à tous, croyants ou non, une lecture fluide. La version révisée, débarrassée de diverses fautes et inexactitudes, a bénéficié des dernières connaissances scientifiques et son texte a été adapté à la langue d’aujourd’hui. Parmi les innovations, une fonction passerelle – qui aide à trouver les citations bibliques connues – ainsi qu’un lexique et un registre analytique.

La Bibbia in lingua corrente - Nuova versione

 

Edition standard :
14,2 × 19,2 cm,
1472 pages,
brochée,
couverture cartonnée rigide rouge
ISBN 978-88-01-05634-1,
en réimpression, disponible début 2015

Edition scolaire :
14,2 × 19,2 cm,
1660 pages, dont plus de 100 en couleur,
reliée,
couverture cartonnée souple en couleur
ISBN 978-88-01-05633-4,
en réimpression, disponible fin 2014