Révision de la Bible en français courant

Soixante spécialistes se sont penchés sur elle pendant trois ans. La révision de la Bible en français courant est maintenant achevée. Son objectif n’a pas changé: communiquer le message de la Bible de façon accessible, pertinente et fiable.

La Bible en français courant est une des bibles en français les plus répandues. Elle est diffusée dans tous les milieux confessionnels, en milieu scolaire, et dans les pays francophones de tous les continents ! C’est encore cette version qui est utilisée dans l’Application Perles de la Société biblique suisse, dans la Bible des jeunes ZeBible, ainsi que dans La Bible Expliquée. Elle est aussi un modèle pour des chantiers de traduction en langues locales dans de nombreux pays francophones.

Afin de continuer à communiquer le message de la Bible de façon accessible, pertinente et fiable, la Bible en français courant avait besoin d’une actualisation approfondie. D’une part pour rester au diapason avec l’évolution de la langue française. D’autre part pour intégrer les découvertes récentes dans des domaines tels que les langues anciennes, l’histoire, l’archéologie ou la géographie. De plus, afin que cette bible accompagne les défis d’aujourd’hui, il fallait aussi être à l’écoute des différentes Eglises chrétiennes.

Fruit de trois années de travail, impliquant soixante spécialistes, la Nouvelle Français courant est une révision authentique, sérieuse et fiable. Elle est accessible, son langage clair, fluide et contemporain. Il s’agit d’une version intégrale et fidèle, qui traduit avec rigueur et respect tous les textes originaux, disponible avec ou sans les livres deutérocanoniques.

Pour rappel, l’une des trois missions des quelques 140 Sociétés bibliques actives ans le monde, est la traduction des textes bibliques. Et ce travail n’est jamais fini aussi longtemps que les langues cibles évoluent. On estime qu’une version de la Bible nécessite une révision tous les vingt à vingt-cinq ans environ. La langue française n’échappe pas à cette règle. Dans le cas de la Bible en français courant il est nécessaire, 21 ans après sa première révision, de remplacer certains mots qui peuvent orienter le lecteur moderne vers un sens que l’hébreu ou le grec n’avaient pas du tout ; c’est notamment le cas de l’expression “frère de race”, qui disparaîtra.

C’est cette volonté de proposer un texte fidèle et pertinent dans sa formulation pour nos contemporains qui a guidé l’ensemble de processus.

Trois ans de travail intensif :

Cliquez ici pour télécharger la brochure de présentation du projet

Cliquez ici pour lire l’interview d’Innocent Himbaza, un des réviseurs de la BFC

Cliquez ici pour lire un article de Valérie Duval-Poujol, coordinatrice du projet de révision