1,8 milliard de produits bibliques diffusés par les Sociétés bibliques en cinq ans

4 août 2020

Plus de 184 millions de bibles intégrales ont été diffusées par les Sociétés bibliques dans le monde entier au cours des cinq dernières années. 2019 marque ainsi un record en matière de diffusion biblique.

En additionnant tous les produits bibliques diffusés par le réseau des Sociétés bibliques depuis 2015, on obtient un total de plus de 1,8 milliard d’exemplaires – soit quasiment assez pour un quart de la population mondiale. C’est ce que révèlent les tout derniers chiffres de la diffusion biblique publiés par l’Alliance biblique universelle (ABU).

La diffusion annuelle de bibles intégrales est passée d’un peu plus de 34 millions d’exemplaires en 2015 à près de 40 millions en 2019. Il y a 10 ans, ce chiffre était inférieur à 30 millions. Ces quantités de bibles fournies, qui sont à la fois énormes et en constante augmentation, reflètent la demande continue de la Parole de Dieu – et l’engagement des Sociétés bibliques de la placer entre les mains de tous ceux qui désirent l’avoir.

Quand on regarde ce qui s’est passé l’an dernier, il s’avère que la diffusion biblique mondiale est de plus en plus influencée par Internet. Près d’un quart des bibles diffusées étaient des téléchargements numériques, comparé à 17 % en 2018. Les régions comme l’Asie, l’Amérique centrale et du Sud, l’Europe et le Moyen-Orient ont toutes enregistré une hausse du nombre de bibles intégrales diffusées – et ce principalement en raison de l’augmentation du nombre de téléchargements des Ecritures.

Le nombre de Nouveaux Testaments fournis a atteint 15 millions pour la deuxième fois seulement en 10 ans. Et au total ce sont plus de 315 millions de produits bibliques qui ont été diffusés de par le monde en 2019.

Mais, derrière ces chiffres, c’est un scénario encore plus encourageant qui se dessine : davantage de gens lisent les Ecritures dans davantage de formats, ce qui signifie qu’ils ont la possibilité d’entrer en interaction avec la Parole de Dieu de la manière qui leur convient.

  • Près de 3,7 millions de produits bibliques spécialement conçus pour les enfants ont été diffusés en 2019, le plus grand nombre (1,27 million) ayant été fournis en Afrique, continent qui compte la plus grande quantité de mineurs au monde.
  • Les adultes suivant des cours d’alphabétisation ont eux aussi reçu des produits bibliques particulièrement adaptés. Plus de 4,5 millions de livrets pour lecteurs débutants ont été fournis en 2019, la majorité en Amérique centrale et du Sud.
  • Des bibles contenant les livres deutérocanoniques, utilisées par les catholiques et les communautés orthodoxes orientales, ont été diffusées dans le monde entier ; 1,7 million d’exemplaires en 2019.

Michael Perreau, directeur général de l’ABU, a déclaré : « C’est vraiment encourageant de savoir que, grâce aux efforts que nous avons accomplis en 2019, des millions d’hommes et de femmes supplémentaires sont en mesure de faire face aux défis de 2020 en ayant les Ecritures entre les mains. Puisse la Parole de Dieu apporter réconfort et espérance en ces temps difficiles. Et même si les records battus par la diffusion biblique sont une occasion de nous réjouir, le plus important est que nous allons voir la Parole de Dieu transformer des personnes, leur famille et leur communauté grâce à l’interaction avec les Ecritures et à leur message qui change la vie. »

Ces chiffres sont une compilation obtenue à partir des volumes annuels de produits bibliques diffusés qui ont été communiqués par les Sociétés bibliques du monde entier[1]. L’ABU continue d’être la plus grande organisation de traduction et de diffusion de l’Ecriture du monde ; les Sociétés bibliques ont fourni près de 70 % de la totalité des traductions de la Bible intégrale diffusées dans le monde.

Près de 25 % des bibles téléchargées

Près d’un quart des bibles intégrales diffusées en 2019 ont été téléchargées sur Internet. Cette forte croissance par rapport à l’année précédente reflète l’utilisation d’Internet à l’échelle mondiale. Aujourd’hui, plus de 4,5 milliards de personnes (59 % de la population mondiale) sont des utilisateurs actifs d’Internet[2].

L’Amérique centrale et l’Amérique du Sud ont enregistré de loin le plus grand nombre de téléchargements. La Bible en espagnol a été téléchargée près de 3,2 millions de fois en Amérique centrale et du Sud. Et au Brésil ce sont plus de 1,7 million de téléchargements de la Bible en portugais qui ont été comptabilisés.

En Europe, les Sociétés bibliques ont enregistré des records concernant le nombre de téléchargements en 2019 : plus de la moitié des bibles ont été diffusées en ligne. Mais même si ces téléchargements ont été portés au compte de la Société biblique chargée de l’administration du texte, la plupart de ces bibles ont en réalité été téléchargées à l’extérieur de l’Europe. Par exemple, seuls 4,5 % des téléchargements d’une bible anglaise publiée par la Société biblique britannique et étrangère ont eu lieu depuis le Royaume-Uni, alors que près d’un tiers (29 %) ont été effectués depuis les Etats-Unis. De même, seulement un tiers environ des téléchargements de traductions en français publiées par la Société biblique française ont été effectués en Europe.

En Asie, les téléchargements de bibles intégrales ont dépassé pour la première fois le million en 2019.

Une bonne partie des produits bibliques disponibles par le biais de YouVersion le sont via la Bibliothèque biblique numérique (DBL) de l’ABU, qui a doublé de taille au cours des cinq dernières années. Celle-ci contient désormais 2 500 textes dans 1 622 langues utilisées par 5,7 milliards de personnes. Créée en 2011, la DBL reçoit en dépôt les traductions des Ecritures réalisées par l’ABU et une soixantaine d’autres contributeurs, auxquels les internautes ont ensuite accès par le biais d’applications et de sites web. Près des trois quarts des traductions de la Bible intégrale déposées à la DBL ont été réalisées par l’ABU.

3,7 millions de produits bibliques à destination des enfants

Tout le monde mérite d’avoir accès à la Parole de Dieu au format qui lui convient – et les enfants ne font pas exception. C’est pourquoi, en 2019, les Sociétés bibliques ont fourni près de 3,7 millions de produits bibliques spécialement conçus pour les enfants.

En termes d’unités, c’est en Afrique, où les enfants de moins de 15 ans représentent environ 40 % de la population, qu’a été fournie la plus grande quantité de produits bibliques pour enfants : près de 1,3 million[3]. En termes de pays, c’est l’Egypte qui en a le plus bénéficié ; il est vrai que le ministère auprès des jeunes est là-bas une des grandes priorités.

Que ce soit par le biais de festivals, de concours ou de quiz, la Société biblique égyptienne annonce chaque année le message des Ecritures à des centaines de milliers d’enfants. Ehab Tanas, directeur des ventes et des relations avec les Eglises, a déclaré : « Un tiers de la population égyptienne a moins de 15 ans ; cela fait dont près de 5 millions d’enfants chrétiens qui ont besoin de notre ministère. Les enfants sont l’avenir de l’Eglise […]. »

« Notre priorité est double : la diffusion et l’interaction. Nous voulons à la fois fournir aux enfants des produits bibliques et notamment des livres d’histoires bibliques, d’activités et de coloriages, mais nous voulons aussi que ces enfants entrent en interaction avec les Ecritures et mettent en application la Parole de Dieu dans leur vie quotidienne. »

Et sa collègue Lois a ajouté : « Nous sommes convaincus que, lorsque la Parole de Dieu est semée dans le cœur des enfants, leur vie s’en trouve transformée et ils resplendissent. »

Marco, 10 ans, a participé à un quiz organisé par la Société biblique égyptienne ; il a indiqué qu’il en est reparti avec non seulement une nouvelle voiture téléguidée, mais aussi l’amour de la Parole de Dieu !

« Environ 150 enfants de notre école du dimanche ont participé au concours sur Matthieu, a raconté Marco. On a beaucoup travaillé, tous les jours pendant un mois, mais seulement 15 d’entre nous sont arrivés en finale. C’était la première fois que je participais à une activité avec autant de monde. Et c’était aussi la première fois que je me retrouvais devant plus de 1 000 personnes pour répondre au quiz ! J’ai gagné une voiture téléguidée ! Mais après le concours je me suis mis à lire la Bible tous les jours. Je fais comme si je devais me préparer pour un autre concours et avec ma maman on passe du temps ensemble à lire la nouvelle Bible que j’ai reçue. »

Les enfants de moins de 15 ans représentent un peu plus d’un quart de la population mondiale (1,9 milliard d’enfants[4]) et les Sociétés bibliques sont déterminées à leur faire connaître la Parole de Dieu par des moyens adaptés et pertinents.

Des milliers de produits bibliques en langues des signes pour les communautés sourdes

Des millions de personnes sourdes du monde entier ont une langue des signes comme première ou unique langue et la plupart d’entre elles n’ont toujours pas accès à la moindre portion des Ecritures. Mais les Sociétés bibliques ont intensifié leurs efforts pour traduire et diffuser les Ecritures en langues des signes.

En 2019, des portions des Ecritures étaient en cours de traduction dans 29 langues des signes utilisées par 5,3 millions de personnes sourdes. Et 19 Sociétés bibliques ont diffusé les Ecritures en langues des signes au format vidéo.

En 2014, la Société biblique hongroise avait lancé un projet visant à publier le tout premier Nouveau Testament en langue des signes hongroise. Aujourd’hui, l’évangile de Marc peut être visionné gratuitement en ligne. Autrement dit, ce sont près de 65 000 membres de la communauté sourde hongroise qui ont désormais accès à la Parole de Dieu. Andrea Bokros, la coordinatrice du projet, a déclaré : « Je constate une grande différence quand les sourds comprennent le message réellement et en profondeur. Pour certains, je les connais depuis longtemps et je vois à présent combien leur vie a été transformée par la Parole de Dieu. J’ai fait la connaissance d’un homme qui était très malade ; il avait un cancer. Mais il a compris l’Evangile en langue des signes et a demandé qu’on prie pour lui. Une semaine avant de mourir, il a accepté Jésus. »

Traduction, alphabétisation et diffusion de la Bible – combinées pour changer des vies

Si aucune Bible n’existe dans votre langue, vous ne pouvez pas accéder à la Parole de Dieu. Si la Bible existe dans votre langue mais que vous comptez parmi les 773 millions d’adultes analphabètes recensés dans le monde, votre accès reste très limité. Et si vous apprenez à lire mais qu’il n’existe aucun texte biblique simplifié, vous vous trouvez devant une énorme montagne à gravir.

Voilà pourquoi les Sociétés bibliques veillent à ce que la traduction, l’alphabétisation et la diffusion soient menées de front – car c’est seulement ainsi que la Parole de Dieu peut transformer la vie des gens. En 2019, les Sociétés bibliques ont organisé des cours d’alphabétisation dans plus de 20 pays pour pas moins de 165 000 personnes et elles ont distribué plus de 4,5 millions de livrets bibliques à l’intention des lecteurs débutants.

Plus de 3,5 millions de produits bibliques pour lecteurs débutants ont été fournis rien qu’en Amérique centrale et du Sud. Et parmi les Wichí  d’Argentine, la Parole de Dieu change vraiment la donne. Lors de la publication de la toute première Bible intégrale en wichí, la langue indigène la plus parlée du pays, la moitié des membres de cette ethnie étaient analphabètes. La Société biblique argentine a donc décidé de lancer des cours d’alphabétisation parallèlement à la diffusion de la Bible et, désormais, les Ecritures touchent la vie de ces gens.

« La vie était très difficile autrefois, a déclaré Felix, 69 ans. A présent, même ceux qui ne sont pas croyants bénéficient du fait que l’Evangile est parmi nous, parce que la paix règne au sein de la communauté. » Et Calixto, 67 ans, a ajouté : « A l’époque où les gens n’avaient pas la Parole de Dieu, ils ne vivaient pas en paix. Chaque famille vivait de son côté dans la montagne. A présent nous vivons tous ensemble en sécurité. »

Pendant ce temps, au Burkina Faso, les habitants parlent près de 70 langues, mais près des deux tiers ne savent ni lire ni écrire. Le pays a un des taux d’illettrisme les plus élevés au monde. Par conséquent, parallèlement à l’énorme travail qu’elle accomplit pour traduire la Bible dans les langues locales, l’équipe de la Société biblique organise des cours d’alphabétisation au sein des ethnies qui recevront les Ecritures.

Trois premières Bibles intégrales doivent paraître au Burkina Faso dans les trois prochaines années : les Bibles en lyélé, en bissa et en birifor. Et des cours d’alphabétisation sont proposés dans chacune de ces langues, avec des dizaines de nouvelles classes lancées chaque année. A mesure que ces populations apprennent à lire et reçoivent les Ecritures, leur vie est transformée.

Joseph Leglegue, père de six enfants, suit un cours d’alphabétisation depuis deux ans. Il a déclaré : « La connaissance que j’ai acquise m’aide beaucoup. Premièrement, je peux lire la Parole de Dieu par moi-même. Deuxièmement, je peux prendre des notes et les relire chez moi. Troisièmement, certains cours m’ont aidé à améliorer ma vie de couple et à élever nos enfants. Quatrièmement, je me prépare à aller suivre un institut biblique pour devenir ministre de l’Evangile ! »

Naomi Gandré, qui apprend à lire dans la langue de son cœur, le bissa, a déclaré : « Dieu m’a donné le privilège d’apprendre à lire et écrire dans ma langue, et depuis ma vie a changé. Quand je vais à l’église le dimanche, je ne suis plus obligée de seulement écouter. Je prends ma Bible avec moi et je la lis. J’ai appris que “Jésus est le chemin, la vérité et la vie” et cela a renforcé ma foi. »

Les cinq premiers pays en matière de diffusion des Ecritures

Cinq pays ont concentré à eux seuls 46 % de la fourniture mondiale de bibles intégrales, soit plus de 18,3 millions d’exemplaires. Les équipes servant au Brésil, en Chine, aux Etats-Unis, en Inde et au Nigeria ont diffusé collectivement une bible intégrale toutes les deux secondes tout au long de l’année 2019.

Le Brésil est arrivé en tête avec 7,7 millions de bibles diffusées. En fait, une bible sur cinq fournie dans le monde l’a été au Brésil et cette Société biblique continue de fournir davantage de produits bibliques que toute autre au monde.

Pendant ce temps, cinq langues représentent 62 % de l’ensemble des bibles intégrales diffusées par l’ABU en 2019.

Sur toutes les bibles intégrales fournies, 1 sur 5 était en espagnol et l’écrasante majorité ont été diffusées en Amérique centrale et du Sud. 6,5 millions d’autres étaient en portugais, dont les deux tiers diffusés au Brésil. La langue la plus parlée au monde, le mandarin, a enregistré 3,5 millions d’exemplaires, soit quasiment 10 % de la diffusion mondiale de bibles intégrales.

Près de 1,7 million de bibles pour les catholiques et les communautés orthodoxes orientales

Dans le monde, près de 1,7 million de bibles intégrales contenant les livres deutérocanoniques (DC) ont été diffusées en 2019. Celles-ci sont utilisées par les croyants catholiques et orthodoxes orientaux, avec des DC différents. Plus d’un tiers de celles-ci ont été fournies en Asie. Les Etats-Unis ont été le pays dans lequel ont été diffusées le plus de bibles contenant les DC (405 910), suivi de l’Indonésie (163 800) et de la Chine (150 383).

Dans une église catholique de Chine rurale, les paroissiens se sont massés sur les bancs de bois, impatients de recevoir leur propre Bible.

« Autrefois, les bibles étaient vraiment rares, explique le père Wang, qui dirige l’assemblée de Pingyin, dans la province de Shandong. J’étais déjà un jeune adulte quand j’ai vu une bible pour la première fois ! » Mais aujourd’hui, grâce à l’engagement de l’Alliance biblique universelle, de nombreux catholiques chinois disposent d’une bible en chinois.

Il y a des catholiques en Chine depuis la dynastie Yuan du 13e siècle. La traduction de la Bible catholique en chinois (la version Studium Biblicum) a été terminée en 1968 et elle est disponible en Chine continentale depuis le début des années 1990.

En 2019, plus de 150 000 bibles DC ont été diffusées par l’Eglise catholique de Chine. Avec l’aide de l’ABU, celle-ci a pu fournir 100 000 exemplaires à un tarif subventionné et 7 000 gratuitement à des paroissiens pauvres.

Zhang Yaodong, catholique de 55 ans qui est confiné dans son fauteuil roulant depuis cinq ans à la suite d’un accident du travail, a reçu une nouvelle bible l’an dernier. Il a déclaré : « Avant, j’avais une bible en caractères traditionnels, mais celle-ci est en écriture simplifiée, ce qui facilite beaucoup la lecture de la Parole. »

Des bibles pour les chrétiens soumis à des conditions difficiles

Dans les pays où les chrétiens sont soumis à des conditions difficiles, avoir accès à la Parole de Dieu sur son smartphone peut s’avérer moins risqué que d’avoir un exemplaire physique de la Bible en cachette. En 2019, de nombreux chrétiens de divers pays comme l’Iran, le Yémen et le Pakistan ont téléchargé des bibles intégrales.

Alors que la Bible en arabe a été téléchargée plus de 27 000 fois en Egypte, qui compte près de 8 millions de chrétiens, elle l’a été 1 167 fois au Yémen et un peu plus de 800 fois en Iraq, où les chrétiens représentent moins de 1 % de la population.

En Iran, où les chrétiens représentent une infime minorité de la population, les statistiques montrent que la Bible en persan/farsi a été téléchargée via YouVersion plus de 2 000 fois. Toutefois, comme de nombreux Iraniens utilisent des réseaux privés virtuels en raison du filtrage d’Internet, une bonne partie des quelque 5 000 téléchargements de la Bible en persan/farsi enregistrés dans d’autres pays ont sans doute été effectués depuis l’Iran. Mais les applications ne sont pas le seul moyen utilisé par les Iraniens pour se procurer des exemplaires électroniques de la Bible : des milliers de personnes partagent des portions de la Bible et même l’intégralité du texte biblique via les plateformes de réseaux sociaux, de sorte qu’on peut imaginer que la diffusion réelle est bien plus vaste.

Et au Pakistan, où un attentats ont été perpétrés contre la communauté chrétienne, la Bible en urdu a été téléchargée plus de 500 fois.

Coup de projecteur sur les bibles intégrales

Les différentes Sociétés bibliques de par le monde se sont donné pour mission de fournir des bibles intégrales et la proportion des bibles par rapport à la totalité des produits bibliques a atteint un niveau record en 2019. L’an dernier, 1 produit biblique diffusé sur 8 était une bible. En 2015, les bibles ne représentaient que 1/13e de la totalité des produits bibliques fournis de par le monde.

L’Océanie, qui englobe des pays comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande et la Papouasie-Nouvelle-Guinée, arrive en tête avec la plus forte proportion de bibles intégrales diffusées. Dans cette région, 4 produits bibliques fournis sur 5 étaient une bible intégrale.

En Amérique du Nord, trois quarts des produits bibliques diffusés étaient des bibles intégrales en 2019, tandis qu’en Afrique et en Europe cette proportion était légèrement inférieure aux deux tiers.

Les Sociétés bibliques d’Amérique centrale et du Sud ont diffusé considérablement plus de bibles que toutes les autres régions. Ce qui ne les a pas empêchées de fournir également un nombre impressionnant de livrets bibliques, de sorte que la réalité globale ne doit pas s’appréhender uniquement en termes de pourcentages. Au Brésil, plus de 190 millions de ces livrets bibliques ont été diffusés par le biais de programmes d’action sociale menés par la Société biblique dans les hôpitaux, les prisons, les villages situés le long de l’Amazone, et auprès des personnes porteuses d’un handicap. Et en Argentine, les livrets bibliques pour lecteurs débutants fournis par la Société biblique dans le cadre de son programme d’alphabétisation ont représenté plus d’un tiers de la totalité des produits bibliques fournis.

« Eh bien, il en est de même pour la parole qui sort de ma bouche : elle ne revient pas à moi sans avoir produit d’effet, sans avoir réalisé ce que je veux, sans avoir atteint le but que je lui ai fixé. » – Esaïe 55.11 (NFC)

Source: Alliance biblique universelle

Global Scripture Distribution Report 2017 (en anglais)