: Etats du Golfe

Contact:
Eva Thomi
Directrice
Dons et projets
Rue de l'Hôpital 12
Case postale, 2501 Bienne

eva.thomi(at)die-bibel.ch
+41 (0)32 327 20 27

Un cadeau inestimable

© Photo : SBG

Dans les Etats du Golfe, la demande porte surtout sur des bibles en langues étrangères. Car plus d'un tiers des habitants sont des travailleurs migrants qui ont quitté leur patrie pour subvenir aux besoins de leurs bien-aimés restés au pays.

La Société biblique dans le Golfe (SBG) est active dans six pays : Bahreïn, le Qatar, le Koweït, Oman, l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis. Quarante millions de personnes vivent là-bas. Un peu plus d’un tiers sont des travailleurs migrants qui ont quitté leur patrie dans un but bien précis : gagner le plus vite possible un maximum d’argent pour soutenir leurs bien-aimés restés au pays. Ils sont principalement originaires du Pakistan, de l’Inde, des Philippines et d'Afrique. Les femmes travaillent souvent comme domestiques, les hommes sur les grands chantiers de construction ou dans l’industrie du pétrole. Beaucoup – entre trois et cinq millions, selon les sources – sont chrétiens.

Si l’un d’entre eux, vivant par exemple au Koweït, a besoin d’une bible, il se rendra dans un Centre de la Bible de la SBG et sera étonné du nombre de langues disponibles. Les prêtres sont particulièrement reconnaissants du service de la SBG. Le pasteur Bhavesch, par exemple, vient environ tous les trois mois chercher une centaine de bibles en tagalog (langue des Philippines) et en anglais. « Nous avons six communautés ; entre 600 et 700 chrétiens se rendent régulièrement aux services religieux. Et il y a de grandes variations – les gens vont et viennent en fonction de leur emploi. Environ vingt pour cent seulement restent ici pendant plusieurs années. »

La situation est similaire dans les Emirats Arabes Unis : les travailleurs migrants africains sont extrêmement heureux quand ils reçoivent une bible dans la langue de leur cœur, que ce soit en amharique, en arabe, en français, en luganda, en swahili ou en yoruba. La demande est grande aussi en hindi, en népalais, en pendjabi, en cingalais, en tamoul, en télougou et en ourdou. Les chrétiens n’ont généralement pas d’argent pour s’acheter une bible – parce qu’ils participent, par exemple, aux frais de location de la salle où ils célèbrent leurs services religieux. Les femmes apprécient particulièrement les bibles bilingues.

Il en va à peu près de même à Bahreïn, au Qatar, en Oman et en Arabie Saoudite, et le besoin en bibles dans les langues les plus diverses est incessant. L’engagement de la SBG dans des écoles du dimanche est très apprécié. Les yeux brillants des enfants sont la plus belle des récompenses !

Chère amie, cher ami de la Bible, des chrétiens dans les Etats du Golfe, pour pouvoir lire la Bonne Nouvelle dans la langue de leur cœur, ont besoin notre solidarité. Merci de soutenir cet important travail.

Mobilisez-vous ! Faites un don !

Versez par exemple :

40 francs…

… et vous financerez l’impression de 50 sélections de textes bibliques.

75 francs...

… et vous subventionnerez la distribution de 15 bibles pour enfants dans des écoles du dimanche.

120 francs...

… et vous financerez la production de 30 bibles bilingues pour des femmes travaillant comme domestiques.

Donnez maintenant !