: Myanmar

Contact:
Eva Thomi
Directrice
Dons et projets
Rue de l'Hôpital 12
Case postale, 2501 Bienne

eva.thomi(at)die-bibel.ch
+41 (0)32 327 20 27

Le Myanmar en bref

En langue birmane, ce pays porte indifférement pluieurs noms : Myanmar, Myanmah, Bama ou Bamar : tous désignent historiquement l'ethnie birmane, mais Myanmar est littéraire, alors que Bama ou Bamar sont plus familiers.

Population :
54 millions d'habitants

Langue officielle :
le birman ; d’autres langues sont reconnues, selon les régions.

Religion :
bouddhistes 89%
chrétiens 4%
musulmans 4%

Taux d'alphabétisation :
femmes 77,7%
hommes 88,7%

Espérance de vie :
femmes 67,3 ans
hommes 72,6 ans

Sources: woldstat.info, weltkarte.com

Apprendre à lire avec la Bible

Au Myanmar, pays à prédominance bouddhiste, les chrétiens forment une minorité persécutée. Dans ce contexte, la Société biblique n'a pas la tâche facile.

Près de 54 millions d'habitants, 135 ethnies différentes, plus de 200 langues. C'est le Myanmar, que vous connaissez peut-être sous le nom de Birmanie. Depuis l’indépendance du pays en 1948 jusqu’à nos jours, la situation sociopolitique a toujours été tendue. Des échauffourées éclatent fréquemment dans diverses régions, opposant l’armée à des factions rebelles des minorités ethniques.

Selon les données officielles, seulement 4 % des habitants se déclarent de confession chrétienne. Apporter la Parole de Dieu à tous, dans une langue que chacun peut comprendre est la mission principale de la Société biblique nationale. Une tâche immense au vu de la multitude de langues parlées dans le pays. Ses efforts ont déjà porté des fruits réjouissants puisque actuellement au moins un livre de la Bible est disponible dans 70 langues, le Nouveau Testament dans 26 et la Bible entière dans 24.

Un engagement en faveur des minorités éthniques

Actuellement la Société biblique mène de front quinze projets. L’un d'entre eux est d’enseigner la lecture et l’écriture parmi huit minorités ethniques. Prenons l’exemple du peuple Sungtu : il compte près de 50'000 représentants qui vivent dans l’Etat de Rakhine au nord-ouest du pays. La plupart peuvent parler le birman, mais c'est une langue secondaire pour eux et beaucoup ne savent ni lire ni écrire. Leur langue maternelle, le sungtu, n’existe pas sous forme écrite ; la Bible n’a donc pas encore été traduite. La proportion des chrétiens dans ce groupe de population (20 %) est très élevée en comparaison nationale. Par conséquent, les Eglises apprécient particulièrement l’engagement déterminant de la Société biblique, très impliquée depuis l’an dernier dans l’élaboration d’un alphabet sungtu. C'est une étape importante dans le processus qui permettra à un peuple d’apprendre à lire et à écrire dans sa langue maternelle. Mais la Société biblique voit plus loin puisqu'elle projette de créer des classes de lecture et d’écriture ouvertes à tous, chrétiens ou non.

Mobilisez-vous! Faites un don!

  • Si vous versez 25 francs,
    vous financez le matériel d'enseignement pour une classe de lecture
  • Si vous versez 50 francs,
    vous financez le matériel d'enseignement pour deux classes de lecture
  • Si vous versez 155 francs,
    vous financez la formation d'un enseignant

Savoir lire et écrire est une grande bénédiction. Merci du fond du coeur de votre soutien et de vos prières.

Donnez maintenant !