: Inde

Contact:
Eva Thomi
Directrice
Dons et projets
Rue de l'Hôpital 12
Case postale, 2501 Bienne

eva.thomi(at)die-bibel.ch
+41 (0)32 327 20 27

La Bible pour 27,8 millions de chrétiens

En Inde, on compte 122 langues et plus de 3000 dialectes. Le travail de traduction occupe donc une place de choix dans les activités de la Société biblique indienne.

L’Inde, grande comme près de quatre-vingts fois la Suisse, tient son nom du fleuve Indus. C’est un pays de contrastes : des traditions vieilles de plusieurs centaines d’années y cohabitent avec les technologies les plus modernes. Présent et passé, pauvreté et richesse s’y côtoient. Il y a, d’une part, des centres économiques en plein développement comme Mumbai (anciennement Bombay) ou Bangalore, par exemple, et d’autre part, des villages de huttes en torchis sous des toits de paille, privés d’électricité et d’eau courante. Selon les données de la Banque mondiale, quasiment la moitié de la population doit y survivre avec moins d’un dollar par jour et par personne. Et l’Inde est, avec plus de 1.21 milliard d’habitants, le pays le plus peuplé du monde, derrière la République populaire de Chine.

Parmi cette multitude, 2.3 % de la population se déclare de confession chrétienne. C’est une toute petite proportion qui correspond tout de même à 27.8 millions de chrétiens. Ces derniers accordent au message de la Bible une importance centrale. En conséquence, leur donner accès à la Parole de Dieu constitue depuis deux siècles un des principaux défis de la Société biblique indienne. Et son engagement en vaut vraiment la peine : grâce à ses efforts enthousiastes, la Bible entière est aujourd’hui disponible dans les soixante-cinq langues les plus répandues du pays.

Editions bibliques en plusieurs langues

Les Eglises demandent constamment de nouvelles traductions et les chrétiens désirent disposer de la Bible dans leur langue maternelle ; la Société biblique indienne a donc encore beaucoup à faire. Dans son choix des priorités, à savoir quel projet de traduction doit être lancé, elle concentre ses efforts sur les besoins des minorités. Car ces personnes-là ont elles aussi le droit d’avoir accès à la Bible dans leur langue maternelle ! Pour des raisons d'économies, la Société biblique propose des éditions bibliques en plusieurs langues, comme par exemple un ancien testament dans cinq traductions : rahba, thankal, tangsa naga, ourdou et wancho naga. A part l'ourdou, il s'agit de langues très minoritaires. Il en va de même pour le projet du Nouveau Testament qui sera bientôt publié en aimol, agatani, chothe, molsome et tarao.

Mobilisez-vous ! Faites un don :

  • Si vous versez 100 francs,
    vous financez les frais de voyage et d'hébergement des traducteurs ;
  • Si vous versez 250 francs,
    vous financez l'organisation d'une rencontre de conseillers en traduction ;
  • Si vous versez 500 francs,
    vous contribuez d'une manière significative à la rémunération des traducteurs.

Donnez maintenant !

 

Grâce à votre aide, les membres de minorités linguistiques en Inde ne devront pas renoncer à avoir accès à la Parole de Dieu dans leur langue pour des raisons financières. Merci du fond du cœur!