: Tanzanie

Contact:
Eva Thomi
Directrice
Dons et projets
Rue de l'Hôpital 12
Case postale, 2501 Bienne

eva.thomi(at)die-bibel.ch
+41 (0)32 327 20 27

La Tanzanie en bref

La République unie de Tanzanie (Jamhuri ya muungano wa en swahili) est un Etat d’Afrique orientale. Situé sur l’Océan Indien, il partage ses frontières avec le Burundi, le Kenya, le Malawi, le Mozambique, le Rwanda, l’Ouganda, la Zambie et la République démocratique du Congo. Le mot Tanzanie est une contraction des deux parties du pays : Tanganyika (avec l’île Mafia) et Zanzibar (avec les îles Pemba et Unguja).

Population :
42,7 millions d'habitants

Langue officielle :
swahili / kiswahili
autres langues: sukuma, gogo, haya, chagga-kimachame

Religion :
chrétiens 30 %
musulmans 35 %
religions indigènes 25 %

Taux d'alphabétisation :
femmes 70,7 %
hommes 85,9 %

Espérance de vie :
femmes 54,4 ans
hommes 51,3 ans

Sources :
worldstat.info, weltkarte.com
 

La Bible au pays du Kilimandjaro

Environ 41 millions de personnes vivent en Tanzanie où l’on recense plus de 130 langues. La traduction de la Bible figure donc parmi les tâches principales de la Société biblique nationale.

Le swahili ou kiswahili est officiellement la langue utilisée dans l’économie et la politique non seulement en Tanzanie mais aussi dans les Etats limitrophes. Plus de 50 millions de personnes la parlent couramment mais elle est la langue maternelle de seulement 5 millions.

Diversité linguistique

Sous cet angle de vue la mission de la Société biblique tanzanienne de mettre la Bible à la portée de tous dans leur langue maternelle acquiert un éclairage particulier : dans ce pays où l’on parle plus de 130 langues, la traduction revêt une importance prioritaire.

Parmi les treize chantiers de traduction de la Bible en cours sur le territoire, le projet en langue chagga-kimachame est représentatif. Les Kimachame vivent sur le versant sud du Kilimandjaro au nord-est du pays. Ils disposent depuis l’an 2000 du Nouveau Testament dans une traduction contemporaine. Déjà avant l’achèvement du Nouveau Testament, les travaux avaient commencé sur l’Ancien Testament, en collaboration avec l’Eglise évangélique luthérienne. Les deux traducteurs espèrent avoir terminé en 2015. Les textes seront alors vérifiés par les conseillers en traduction.

Mobilisez-vous ! faites un don !

  • Si vous versez 100 francs,
    vous offrez un nouveau testament à vingt familles dans le besoin.
  • Si vous versez 250 francs,
    vous financez l’organisation et la tenue d’une séance du conseil en traduction.
  • Si vous versez 500 francs,
    vous financez le salaire des deux traducteurs.

Donnez maintenant !

Nous vous remercions de tout cœur de votre solidarité et de vos prières.